Exercices de musculation pour les molets

Les mollets sont une partie du corps régulièrement négligée dans la pratique de la musculation. Pourtant, ils sont des muscles comme les autres. Le développement des mollets réclame des exercices rigoureux pour les faire progresser. Tour d’horizon sur ces exercices de musculation pour les mollets.

Exercice pour les mollets en position debout

Debout sur une jambe, le pied sur un support, l’autre dans le vide, maintenez votre équilibre à l’aide de votre main. Sur la pointe du pied, montez le plus haut possible en contractant votre mollet, avant de descendre au plus bas. Cependant, le genou ne doit pas se plier pendant le mouvement pour profiter de l’impulsion. La jambe ne doit pas être complètement tendue non plus. Pour les sportifs les plus aguerris, vous pouvez ajouter du poids pour compliquer l’exercice.

Pendant le mouvement, expirez quand vous montez et inspirez pendant la descente. Toujours pendant l’exercice, contractez vos abdominaux et gardez le buste bien droit.

Muscler ses mollets à la presse à cuisse

Dans un premier temps, réglez le poids de départ sur l’appareil et positionnez-vous sur la machine, les fesses et le dos appuyés contre le dossier. Remontez le plateau à la force de vos jambes de manière à vous retrouver avec les jambes complètement étendues. Le poids se trouve sur la pointe des pieds. Montez et descendez progressivement le plateau à l’aide de vos mollets, sans plier les genoux, en le poussant avec la pointe des pieds.

Pendant l’exercice, inspirez en descendant le poids du plateau, et expirez en le remontant. N’oubliez pas de vous étirer après la session de musculation pour gagner en souplesse.

Musculation des mollets au donkey

Penché en avant, le torse parallèle au sol, mettez la pointe de vos pieds sur le support. Toujours sans plier les genoux et à la force de vos mollets, montez et descendez doucement le plateau qui repose sur votre dos. Un partenaire de sport peut éventuellement remplacer le plateau qui se trouve sur votre dos.
Inspirez pendant la descente du poids et expirez quand vous remontez. Maintenez le torse parallèle au sol. Les étirements en fin de séance permettent d’entretenir votre souplesse.
Le positionnement des pieds pendant l’exercice a une influence sur la musculation des mollets. Par exemple, la pointe des pieds tournée vers l’intérieur sollicite la zone interne du jumeau. A contrario, la pointe des pieds orientée vers l’extérieur muscle la partie externe du jumeau.